jeudi 23 novembre 2017

La mère de la patrie

L’intérêt de refaire le voyage de Sylvain Tesson est de découvrir des lieux inconnus et pourtant remarquables : tenez la statue de la liberté parait être la plus grande…du monde ? Eh bien non, il existe une « mère de la patrie » à Volgograd, tout près de la Volga, de même taille.

Cette statue est une interprétation contemporaine de l'antique Victoire grecque Niké. La construction du monument, due au sculpteur Evgueni Voutchetitch et à l'ingénieur Nikolaï Nikitine, sur un projet de l'architecte Iakov Bielopolski, a commencé en 1959 et a été terminée en 1967. Des restaurations importantes ont été menées en 1972 et en 1986.

La statue est haute de 85 m ; elle est composée de 5 500 tonnes de béton et 2 400 tonnes de métal. L'épée mesure 33 m et pèse 14 tonnes, tandis que la partie suspendue du châle (en porte-à-faux) pèse 250 tonnes.



il suffit de chercher Volgograd, c'est comme si l'on s'y rendait
(enfin presque !)

L'épaisseur de béton de la statue ne dépasse pas 25 cm à 30 cm. La rigidité de l'ensemble est assurée par une structure complexe de câbles internes tendus. L'épée était à l'origine en acier inoxydable et en feuilles de titane, mais sa tenue au vent a causé des inquiétudes, et elle a été remplacée en 1972 par une structure en acier fluoré.


Au moment de son inauguration, le 15 octobre 1967, elle est la statue la plus haute du monde sans socle. Avec le socle, elle est alors deuxième, derrière la Statue de la Liberté (États-Unis).







Nombreux les motards, à se promener en Ural depuis la Bretagne !


Ils ne sont pas forcément célibataires !





http://www.est-motorcycles.fr/forum/viewtopic.php?f=2&t=2894&start=150
Les statues font parties du décor... elles sont sur des plateformes élévatrices et "montent" lors des spectacles.
La Statue de la Mère-Patrie fut utilisée lors du Bike Show de Volgograd en 2013

http://www.est-motorcycles.fr/forum/viewtopic.php?f=2&t=2894&start=510

mercredi 22 novembre 2017

En Ulga avec Sylvain Tesson

Il y a des tas de héros dans ce magnifique livre, mais l'héroïne par qui tout est arrivé, est assurément la moto russe Ural, elle ne va pas vite, "elle est difficile à démarrer, mais une fois en marche, même ses freins ne l'empêchent pas de s'arrêter".

L'idée est généreuse : commémorer la mémoire des Grognards tombés dans la neige après les effroyables combats de la campagne russe, en refaisant le trajet de 4000 Km, deux cents ans plus tard. Non pas à cheval, mais avec trois Ural chargées ras la gueule.

Voilà l'intrigue : "En ce ce début décembre, à Moscou, nous jetons un regard sur les bulbes de Basile-le-Bienheureux, la cathédrale qui ferme le flanc sud-ouest de la place Rouge. Nos trois side-cars Ural, de fabrication russe, ronronnent dans l’aube froide...

...nous préférons donner le nom plus ­soviétique de « motocyclettes à panier adjacent » à ces ­machines reproduites à l’identique, depuis la Seconde Guerre mondiale, dans une usine sibérienne. La mécanique est aléatoire mais rien ne saurait arrêter une Ural, pas même ses freins. Notre modeste formation s’ébranle, gagne la rive de la ­Moskova, longe les crénelures du palais présidentiel et s’engouffre dans la large avenue Koutouzov, plein ouest.

Avec l’écrivain Cédric Gras et les motocyclistes Vitaly et Vassili, nous voulons répéter l’itinéraire de la Grande Armée. Sur le side-car de tête sont fixés un drapeau de la Garde ainsi que le bicorne impérial. L’immense tragédie collective de 1812 fut ponctuée d’épisodes individuels où la flamme de l’humanité, de l’héroïsme, du courage luisait encore dans la nuit. Napoléon est-il ce tyran mégalomaniaque qui a saigné l’Europe ? Ou bien ce souverain de génie qui croyait à des choses dont on ne fait plus cas aujourd’hui : le destin des peuples, le roman collectif, l’énergie des conquêtes" ?


Bien évidemment je me précipite pour acheter une Ural, et parcourir avec cet engin les chemins noirs des Pyrénées : http://babone5go2.blogspot.fr/2017/09/sur-les-chemins-noirs.html










pour Noël....ça donne envie, non ?
Treize jours de moto !

de Smorgoni à Paris, l'empereur en voiture à cheval (en "dormeuse") mit treize jours !

2125 Km soit une moyenne de 163Km/j

cherchez l'exploit !





mémorial russe à Studianka :
"ici, sur la Berezina, les 14-16_26-28 novembre 1812
l'armée russe, commandée par M.I Koutouzov, anéantit les 
troupes napoléoniennes. Que vive à jamais la mémoire des exploits
des peuples de Russie qui ont sauvé l'honneur et l'indépendance
de leur pays"




Pour mesurer le temps, indispensable la montre Raketa

 du 200è anniversaire !


j'ai réussi à me la procurer :

la même que celle de Sylvain Tesson !



page 196 : "nous allâmes sur le parvis de la cathédrale avant de nous coucher. L'ange de Reims souriait sous les voussures. Je montrai son visage à mes amis. Il nous disait que les hommes s'entretueraient ad vitam sur les champs de bataille puisque c'est ce qu'ils faisaient de mieux. Mais qu'il y aurait toujours quelques artistes s'échinant à racheter la faillite de l'engeance"....

page 201 : ..."nous passâmes sous le ministère de la prédation fiscale à Bercy. Sur l'autre rive, les tours de la bibliothèque François-Mitterand réfléchissaient des nuages. Il y avait une dernière question : quel était aujourd'hui le trait d'expression de l'héroïsme" ?


demain, d'autres aventures avec une Ulga (bretonne) :

la mère de la Patrie mesure 85 m !

mardi 21 novembre 2017

Berezina

Je ne puis plus me passer de Sylvain Tesson, et dévore ses aventures dans Berezina, quand il refait avec trois motos russes Ural équipées d'un side-car, le parcours des armées de Napoléon de retour de Moscou.

Lawrence Alma-Tadema les pontonniers néerlandais du général Eblé :  deux ponts sont construits à Stoudienka pour permettre la traversée  les 25-29 novembre 1812
Peter von Hess

Janvier Suchodolski 1866

Adolf Northen
Pyranishnikov
Napoléon, pourtant dépourvu de tout moyen de locomotion mécanique, parti le 5 décembre, depuis Smorgoni par -30°, arrive le 18 aux Tuileries, treize jours plus tard, avant son armée à pied crevant de faim. "Quand il se présenta le 18 au soir, dans une mauvaise calèche, le garde hésita, parait-il, à le laisser passer : on le croyait toujours à Wilna"

Je recueille ces propos dans le bouquin sur Napoléon, acheté par mon grand-père autrefois, et qui m'a été légué par mes frères au début de l'année, à cause d'une photo où je figure en uniforme de lieutenant du Génie...! Le titre est "Napoléon raconté par l'image", et comme d'habitude, la date de publication par Hachette est introuvable.







Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.
Pour la première fois l'aigle baissait la tête.
Sombres jours ! l'empereur revenait lentement,
Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.
Il neigeait...

les célèbres vers de Victor Hugo

...à suivre avec Sylvain Tesson...



demain !

lundi 20 novembre 2017

Farci

L’avantage de l’automne précédant l’hiver, est d’amener les premiers frimas, pas loin du froid, visible au givre du matin : aussi, faut-il se sustenter de nourritures chaudes et caloriques : c’est le temps du farci, (Cuisine) : « Qui est rempli de farce ».

J’ignore pourquoi les citations d’internet sont aussi bizarres, les voici : « Plus loin, un coq laissait voir l’affreux mélange d’olives rances, de raisins secs, d’arachides et d’oignons dont il était farci ». — (Voyage et aventures au Mexique, page 229, Louis de Bellemare, 1847, Charpentier)

L’autre signification, en  figuré, est :  Plein.

« Comme Sancho Pança, de verbeuse et joviale mémoire, M. Dupin était farci de drôlichonneries et de proverbes » — (Dupin, page 26, Eugène de Mirecourt, 1854)

« Prenez l’anti-cernes L’Oréal Men Expert Vita Lift 5 : il est farci de méthylisothiazolinone ». — (Des cosmétiques empoisonnés sous la haute protection des budgets de pub, Le Canard Enchaîné, 21 juin 2017, page 4)

On pourrait ajouter : nos légumes contemporains sont farcis de pesticides, comme l'air est farci de particules, et nos contemporains, farcis de certitudes (de préjugés ; d'idées toute faites...etc...)


Peut-on être farci (plein) de farci (cuisine) ?

Nul doute, voici quelques exemples récents







contre-exemple : une paella n'est pas farcie


par contre, ces superbes truites (la fario au centre)

oui !


quand je pense que je vais devoir

me farcir cette réunion !

(expression courante du domaine courant)



et bien entendu les meilleurs farcis sont

les calamares !




"qu'est-ce qu'elle se farcissait, la poupée, 

pas possible, elle tenait le coup mieux que beaucoup de mecs" !


chez Acte-Sud bien sûr